Nov.2014 Rencontre Régionale des TIC, Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Posted on Fri 21 November 2014 in General by gsanderson

Nov.2014 Rencontre Régionale des TIC, Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (version anglaise prochainement)Interview de Gregory Sanderson, Geek Lord de XiVO

1. Dans quel contexte se déroule cette rencontre "Branché sur l'avenir de notre région ?"

La rencontre fût organisée par le Technocentre des TIC, une organisation favorisant le développement des TIC (Technologies de l'information et et des communications) pour la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

C'est une occasion permettant aux diverses entreprises et organisations de la région de se rencontrer, réseauter, d'apprendre et d'échanger sur les nouvelles tendances dans le domaine du numérique. La rencontre a pris place au Centre des congrès de Carlton-Sur-Mer.

La rencontre était divisé en 2 parties : Les conférences du jeudi soir et les ateliers du vendredi. Au total 6 ateliers différents se sont déroulés pendant la journée avec des sujets comme le big data, l'e-reputation, les villes intelligentes, le mobile et le webmarketing.

J'ai eu la chance d'être invité par M. Carol Cotton, organisateur de la rencontre, pour venir donner un atelier sur les Logiciels Libres. C'était ma première visite en Gaspésie et je suis très content d'avoir participé. J'ai été accueilli par des gens chaleureux, contents d'échanger avec des nouveaux gens et désireux de faire évoluer leur belle région sur le plan numérique.

J'ai été surpris par les gens que j'ai rencontré en Gaspésie. Au début je m'attendais à ce que les logiciels libres ne soit pas un sujet très connu dans la région, mais je me suis trompé. Vendredi soir, j'ai rencontré un entrepreneur offrant des solutions de réseautique intégrant plusieurs logiciels libres. J'ai aussi rencontré un des mainteneurs de lxterminal, le terminal utilisé dans LXDE.

2. Cette journée comprenait 6 ateliers et le votre était dédié à la section Logiciel Libre. Dans votre présentation, quelles sont les forces du Logiciel Libre dans la téléphonie?

Premièrement, il ne faut pas oublier que nous allons retrouver les mêmes avantages du logiciel libre sur le plan numérique, c'est-à-dire une meilleur qualité, plus de flexibilité, une plus grande durée de vie et une meilleure évolutivité.Ce qui va faire la force du libre dans le domaine de la téléphonie ce sont les économies, l'interopérabilité et les standards ouverts.

Les économies, car nous pouvons remplacer une solution matérielle avec une solution logicielle. Ça permet de faire évoluer l'infrastructure plus facilement et de remplacer le matériel de téléphonie désuet avec des alternatives moins coûteuses.

L'interopérabilité est une autre force car les logiciels libres de téléphonie vont souvent supporter plusieurs protocoles utilisés par divers fournisseurs, puis ils vont aussi permettre d'interconnecter ces technologies de façon transparente. Par exemple : Avec une solution asterisk on peut facilement faire le pont entre un téléphone IP et une ligne analogique. Ou encore, entre un softphone et un téléphone Cisco.

Les standards ouverts vont aussi beaucoup contribuer à l'interopérabilité. Je pense surtout aux standards comme SIP et RTP qui sont utilisés par la grande majorité des fabricants de téléphones IP. Grâce à ces protocoles, les logiciels libres de téléphonie peuvent supporter une grande panoplie d'appareils sans contraintes techniques ou légales. C'est un avantage pour le fabricant qui peut réutiliser des technologies matures, puis c'est aussi un avantage pour le client qui se retrouve avec un plus grand choix.

3. Quels avantages majeurs propose XiVO, projet sur lequel vous travaillez dans le secteur de la téléphonie Libre?

XiVO est une solution basé sur asterisk, un PBX VoIP (serveur de téléphonie IP), un logiciel de téléphonie assez populaire dans le domaine du libre. Asterisk offre une panoplie de fonctionnalités, ce qui le rend très flexible. C'est un grand avantage, mais en contrepartie ça prend du temps à bien configurer ainsi qu'un minimum de connaissances techniques. XiVO permet de simplifier ce processus, rendant la gestion des téléphones plus simple et efficace pour l'administrateur et l'utilisateur.

Je donne quelques exemples de fonctionnalités qui sont configurables en quelques étapes : Provisionnement automatique de téléphones IP, boîtes de messagerie vocal, files d'appels en attente, appels en mode conférence, transfert d'appels, etc. Cette simplification permet aussi de rajouter des fonctionnalités facilement, plus tard, au fil de l'évolution des besoins.

4. Quelle actualité majeure dans la téléphonie est à retenir pour 2014 et quelles évolutions voyez-vous pour 2015?

Je crois qu'en 2015 il faut commencer à porter plus attention à un nouveau codec : Opus. Opus est une technologie permettant de compresser l'audio de la voix de façon plus efficace que les codecs plus connus comme GSM, uLAW ou aLAW.

J'ai beaucoup espoir en Opus car ça permet une meilleur utilisation de la bande passante, un facteur toujours important dans n'importe quel logiciel de réseautique, mais aussi parce que c'est un standard ouvert. Je crois que c'est en encourageant des alternatives libres comme Opus que nous pouvons assurer un plan numérique qui évolue plus rapidement, puis au final un plus grand partage des connaissances au bénéfice de tous.

5. Sujets Libres: quels sont les défis pour le Libre; quels sont les projets qui te passionnes dans la téléphonie; quels sont les éléments motivants à venir ou que tu voudrais tester...?

J'aimerais beaucoup explorer le WebRTC. C'est un nouveau protocole de communication en temps réel développé pour les navigateurs web. Je crois que grâce à cette technologie nous allons pouvoir connecter le navigateur web avec des nouveaux services. Par exemple : On pourrait envisager de connecter un navigateur avec un système de téléphonie IP, ainsi on pourrait téléphoner directement à partir d'une page web.

Sources:

XIVO-G-Sanderson-11-2014.png